Véraison, une étape en cours

Véraison, une étape en cours

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, un petit billet pour vous faire part des évolutions du vignobles, passionnantes comme toujours.
Ca y est la véraison a commencé !
En effet, fin juillet, début août, commence ce phénomène où les baies se ramollissent un peu et commencent à prendre de la couleur (pour les rouges bien sûr). Alors petit à petit, les grappes se colorent, baie par baie, du vert-jaune au bleu-noir, en passant par une jolie couleur rosée !
Changement hormonal, et chute de l’apex accompagne cette étape. La vigne va enfin se consacrer exclusivement aux grappes et les chouchoutter pour leur amener tous les composants nécessaires !!
Cet été se déroule à merveille. Sec et assez souvent venté, ce qui permet une maturation tranquille. La vigne semble en avance par rapport aux autres années, entre 5 et 10 jours selon les endroits et les appréciations. Resta voir si cela continuera ainsi, car en cas de coups de sec prononcé, la maturation peut être bloquée et cette avance rattrapée.
Mais pour l’instant, tout va bien !
La véraison et la coloration des baies est aussi un moment fort, car on commence petit à petit a goûter les baies, encore trés acides et trés peu sucrées. Mais on commence a sentir les baies sous la dent, et on se prend à rêver et imaginer le prochain millésime ! Un régal !
Alors voilà, pour mettre en pratique ces quelques lignes, voici quelques photos prises aujourd’hui.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La parcelle de grenache

La parcelle de grenache.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les baies entrain de vérer

Les baies en train de vérer.

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Rameau et son extrémité

Ici, rien à voir avec les baies, mais une photo du rameau et de son extrémité, on remarquera l’absence d’apex (organe de croissance des rameaux), la vigne va pouvoir se concentrer sur les grappes !!

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Parcelle de Cinsaults

La parcelle de Cinsaults.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

entrain de vérer !

Qui eux aussi commencent à vérer !!

Tout doucement, chaque baie se colore, c’est assez hétérogène.
Cette étape dépend aussi beaucoup du terroir, de l’exposition, du cépage, de chaque cep, de la gestion de la parcelle.
Dans la plaine, presque toutes les grappes sont déjà noires, à la montagne cela commence juste.

Ca y est, on entre dans les dernieres étapes, d’ici un gros mois les vendanges seront là et une nouvelle aventure de vinification recommencera, inlassablement

C’est tout simplement passionnant !